Mis à jour le Dimanche 9 Juin 2013 à

Actualités > France-Monde

Le héros de la lutte anti-apartheid à nouveau hospitalisé L'Afrique du Sud au chevet de Nelson Mandela

Rédaction en ligne

Nelson Mandela doit fêter ses 95 ans le 18 juillet.

Nelson Mandela doit fêter ses 95 ans le 18 juillet.

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela a de nouveau été hospitalisé samedi à Pretoria pour une infection pulmonaire. Ses médecins jugent « préoccupant » l'état de santé du héros de la lutte anti-apartheid, âgé de près de 95 ans, qui respire cependant sans assistance.
« C'est une infection pulmonaire, une pneumonie, qui affecte beaucoup de choses dont la respiration. Mais les médecins m'ont dit qu'il respirait sans assistance, donc je pense que c'est un signe positif », a indiqué le porte-parole de la présidence Mac Maharaj. Et d'ajouter : « Madiba est un combattant, et à cet âge, aussi longtemps qu'il se battra, il ira bien. »
Interrogé sur les inquiétudes pour la vie de Nelson Mandela, M. Maharaj a relativisé. « Au début (lors des hospitalisations précédentes), nous étions très anxieux. Cette fois, notre anxiété est tempérée par une certaine compréhension de son âge et de sa fragilité […] Nous n'avons pas besoin d'être trop inquiets, nous avons juste besoin de continuer à réfléchir à la façon dont sa vie a fait de nous des gens meilleurs. » Cette forme de fatalisme se reflétait dans les commentaires sur les réseaux sociaux, où nombre de gens demandaient simplement qu'on laisse en paix un très vieil homme qui a atteint la limite de sa vie.
Des messages par milliers
Dès l'annonce de son hospitalisation, les messages de soutien ont commencé à affluer, venus des partis politiques et corps constitués, mais aussi, par milliers, des anonymes sur les réseaux sociaux. « Mes pensées sont avec Nelson Mandela, hospitalisé à Pretoria », a tweeté le Premier ministre britannique David Cameron.
L'ANC, l'ancien parti de Mandela, toujours au pouvoir en Afrique du Sud, a appelé le monde à s'associer aux prières des Sud-Africains : « Nous allons garder le président Mandela et sa famille dans nos pensées et nos prières et appeler les Sud-Africains et les citoyens du monde entier à faire de même pour notre bien-aimé homme d'État et icône, Madiba. »
Madiba, comme l'appellent affectueusement ses compatriotes, doit fêter ses 95 ans le 18 juillet. Il est apparu très affaibli sur les dernières images de lui qui ont filtré fin avril, à l'occasion d'une visite à son domicile des plus hauts dirigeants du pays.
Le héros de la lutte contre le régime ségrégationniste de l'apartheid avait été hospitalisé pour la dernière fois fin mars début avril, pendant dix jours, également pour une infection pulmonaire récurrente, probablement liée aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island, au large du Cap.
Mandela, bien que totalement retiré de la vie publique depuis des années, n'en reste pas moins vénéré par tout un peuple, pour avoir réussi à éviter une explosion de violence raciale lors du passage entre le régime ségrégationniste et la démocratie en 1994.
Cette transition réussie lui a valu le prix Nobel de la paix en 1993, partagé avec le dernier président de l'apartheid, Frederik De Klerk.

CSSA-LOSCB : résumé des buts