Mis à jour le Vendredi 13 Décembre 2013 à

Accueil (lunion.com)

Un gros trafic de cannabis démantelé près de Charleville

Carl Hocquart

RIMOGNE (08). Les gendarmes des Ardennes ont mis la main sur plus de sept kilos de cannabis. Une personne a été placée en détention provisoire.


Les gendarmes ont saisi de grandes quantités d’herbe et de résine de cannabis et de l’argent liquide.

Les gendarmes ont saisi de grandes quantités d’herbe et de résine de cannabis et de l’argent liquide.

C’est un gros coup filet réalisé par la brigade de recherche de la gendarmerie des Ardennes. En filature depuis un mois et demi, elle a interpellé, mardi, deux dealers exerçant sur les communes de Rimogne et Maubert-Fontaine. Lors des perquisitions des domiciles de chacun d’eux, respectivement à Charleville-Mézières et Rimogne, ils ont d’abord saisi 1 kilo et demi d’herbe de cannabis et plus de 1 200 euros en liquide.

Au cours de la garde à vue des suspects, les gendarmes ont réussi à obtenir des renseignements sur le fournisseur. Lequel a été rapidement identifié et interpellé, à midi mercredi, par le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie et la brigade de recherche accompagnée d’un chien renifleur. Les enquêteurs ont alors mis la main, chez cet habitant de Villers-Semeuse, âgé de 20 ans, sur une quantité impressionnante de stupéfiants : 4,1 kilos d’herbe de cannabis, 2,5 kilos de résine de cannabis et 15 grammes de cocaïne.

Les produits, cachés en différents endroits de l’habitation, ont été retrouvés grâce au flair du chien dans des boîtes et des valises mais aussi à l’intérieur d’une taie d’oreiller. Des téléphones potables et plusieurs cartes Sim ainsi que du matériel de conditionnement ont été, par ailleurs, saisis. Les gendarmes ont ainsi réalisé plusieurs prises en deux jours d’affilée d’une valeur marchande globale de plus de 100 000 euros.

Au terme de la garde à vue, les trois prévenus ont été présentés, hier, au tribunal correctionnel de Charleville-Mézières dans le cadre de la procédure de comparution immédiate pour acquisition, usage, transport, détention, offre et cession de résine et d’herbe de cannabis. Tous trois encourent une peine maximale de dix ans de prison. À leur demande, pour préparer leur défense, l’audience a été renvoyée au 23 janvier 2014. En attendant le jugement, l’un des prévenus a été placé en détention provisoire tandis que les deux autres ont été placés sous contrôle judiciaire.

CSSA-LOSCB : résumé des buts