Mis à jour le Lundi 16 Décembre 2013 à

Accueil (lunion.com)

Achats en ligne : 10 conseils pour éviter les arnaques

Alexandre Allard

En dernier recours, vous vous tournez parfois vers internet pour faire vos achats de Noël. Voilà les 10 « commandements » pour éviter les fraudes les plus fréquentes.

Chaque année c'est la même chose, vous vous dites que vous avez le temps et quand le 20 décembre arrive, vous n'avez pas encore acheté vos cadeaux de Noël.
Pour beaucoup la solution de repli est Internet. Les effets d'annonce garantissant une livraison « express » et dans les délais pour Noël, finissent de convaincre les plus indécis. Mais attention au milieu des offres alléchantes se cachent parfois « de véritables arnaques », prévient le Capitaine Nicolas Weimer de la cellule  communication de la gendarmerie de Champagne-Ardenne.
Le point sur ses fraudes les plus répandues. Si la gendarmerie n'a pas en sa possession une liste des sites frauduleux, elle s'attache à communiquer sur les bons réflexes à avoir face à son écran.
Quand on fait un achat sur un site spécialisé et inconnu, mieux vaut prendre un certain nombre de précautions et jouer parfois aux enquêteurs avant de sortir sa carte bleue.
Tout d'abord, regarder si des mentions légales sont affichées quelque part sur le site (nom de l'entreprise, numéro de téléphone). « Si tel est le cas, il ne faut pas hésiter à appeler le service client pour voir si quelqu'un répond... », note le capitaine
Quant au paiement, le site doit indiquer s'il s'effectue sur une plateforme extérieure. « Si tel n'est pas le cas et que l'URL change au moment du règlement, il est préférable d'interrompre l'opération, par prévention », prône le gendarme. « Dans le cas où le paiement se fait sur le site lui-même, il faut bien vérifier que l'opération s'effectue en crypté. Pour cela, l'URL doit commencer par https ».
« Une culture de la prudence » que les gendarmes dispensent à longueur de temps « lors des réunions publiques auprès des séniors, du monde associatif… et même lors des réunions de sensibilisation aux cambriolages ».

 

Rappel des 10 commandements :
1 - « Personne ne vend à perte, sauf pour écouler une marchandise volée ou douteuse ».

2 - « Plutôt que de spéculer sur une bonne affaire, une incohérence de prix doit éveiller mes soupçons ».

3 - « Je n’achète jamais à l’étranger sans passer par un prestataire identifié sur le territoire national ».

4 - « Je ne réalise aucun versement préalable, surtout à l’étranger ».

5 - « Je ne laisse jamais le vendeur prendre l’initiative du rendez-vous et j’impose mes conditions ».

6 - « Je ne communique jamais par mail ou téléphone mon adresse exacte et mon emploi du temps ».

7 - « Je ne fournis jamais par internet ou fax l’intégralité de mes documents d’identité ou administratifs qui peuvent être utilisés à mes dépens. »

8 - « Je ne communique jamais le mot de passe de mes pseudo, y compris pour dépanner des proches ».

9 - « J’impose des garanties dans le paiement. Je ne laisse jamais partir un objet ou un véhicule sans en avoir obtenu le règlement définitif ».

10 - « Je conserve ma messagerie et tout document se rapportant à mon achat ou à la vente afin de les communiquer au service compétent lors de mon éventuel dépôt plainte ou de ma contestation ».

Dans les cuisines du château de Fère avec le nouveau chef